Enjeux

MICODA Sàrl

Ch. de la Redoute, 32

CH - 1260 Nyon

Tel.   +41 22 361 47 54

La mise en place d’un système de mobilité durable est l’un des grands défis contemporains. Pour réussir cette transformation, il faut combiner intelligemment les modes de déplacement : tous les moyens de transport possèdent un domaine de pertinence qui leur est propre et il convient dès lors de convaincre les individus d’effectuer des choix raisonnés, en trouvant un juste équilibre entre besoins personnels et intérêt collectif.

Dans les centres urbains, de plus en plus de ménages se rendent compte que la possession d’une automobile n’est plus une solution optimale : les transports publics, le vélo et la marche à pied offrent souvent une indépendance supérieure et à un moindre coût. Pour les situations où l’utilisation d’une voiture s’impose, les offres de location flexibles se multiplient (car-sharing, loueurs ‘low cost’, flottes de véhicules en libre service intégral, etc.).

Cette évolution s’inscrit dans une tendance lourde vers une extension de la palette des services de mobilité (vélos en libre service, systèmes de livraison à domicile, etc.) et vers des modèles de consommation partagée (covoiturage dynamique, auto-partage entre particuliers). Les constructeurs automobiles eux-mêmes ont compris que cette évolution est inéluctable et multiplient les initiatives de développement de services de mobilité.

Les nouvelles technologies étendent constamment le champ des possibilités pour la mise en place de nouveaux services. Cela dit, la transformation du système de mobilité est un processus particulièrement complexe et il est soumis à de nombreux facteurs d’inertie :

  1. Il existe de multiples freins au changement des comportements des individus, tels que la force des habitudes, la nécessité d’acquérir des nouveaux savoir-faire pour tirer pleinement profit d’une offre de mobilité, ou encore le nombre réduit de phases de transition dans les parcours de vie (or, c’est justement durant ces phases que les gens sont le plus réceptifs à des nouvelles propositions de services).

  2. D’autre part, la multiplicité des solutions technologiques suscite des rivalités entre les opérateurs de transport ainsi qu'entre leurs partenaires industriels associés, ralentissant par là même les processus de standardisation. Or, ces derniers sont essentiels pour garantir une simplicité d’usage des services de mobilité. Dans ce contexte, l’interopérabilité des solutions technologiques représente un enjeu essentiel.

Pour surmonter ces freins, la compréhension de la diversité des comportements individuels et la prise en compte des jeux d’acteurs est une condition indispensable de réussite.